ARNAL 3

Quelques années après ma visite dans son atelier parisien qui avait donné naissance à mon film "Le Souffle et le Geste", je retrouve André-Pierre Arnal pour le vernissage de son exposition évènement, visible jusqu'en janvier 2015 dans le magnifique petit Chateau de Courcelles de Montigny-les-Metz. 

 

ARNAL 4

On y découvre une retrospective de son oeuvre, depuis les premières toiles pliées des années 60 jusqu'aux derniers arrachements et collages. Un peu plus loin, dans la galerie dédiée à la photographie de l'Arsenal à Metz, l'oeuvre d'Arnal est éclairée par le travail de l'ethnologue Philippe Geslin, qui a suivi le quotidien du peintre pendant plus trois ans et devoile un peu le secret de ses ateliers. Cette double exposition a été organisée à l'initiative de Philippe Cousin qui témoigne là de sa passion pour l'art contemporain.

 

ARNAL 8

 

ARNAL 1

 

Je reprends la caméra avec grand plaisir pour explorer de nouveau ces territoires insoupçonnés, plonger dans la couleur... Le regard de l'ethnologue en saisit les multiples inspirations, il m'explique sa démarche, son observation du "milieu de vie" de l'artiste qui témoigne de sa quête intime; le peintre rencontre de jeunes étudiants des beaux-arts et raconte ses methodes de travail. La circulation qui s'établit et que j'attrape au vol me donne de l'énergie pour longtemps.

 

ARNAL 12

 

Puis, grâce à la généreuse invitation de fidèles admirateurs du travail d'André-Pierre Arnal, Monique et Roland Pollino, nous assistons en direct à la création d'une toile, parmi la formidable collection d'oeuvres de nos hôtes. Un moment rare qui nous touche tous profondément.

 

photo 4photo ©Roland Pollino

La soirée comprenait une projection surprise de mon film "Le souffle et le Geste", dont Roland avait acquis un des exemplaires ornés par l'artiste il y a quelques temps.

J'ai repris le fil de mon dialogue avec Arnal là où je l'avais laissé en 2009 dans son atelier, car l'actualité du peintre est assez exceptionnelle, en témoigne cette belle double-exposition à Metz où ses admirateurs ont su démontrer leur enthousiasme, et l'aboutissement prochain, dans les ateliers des Gobelins, de deux ouvrages tissés d'après ses oeuvres qui entreront dans les collections du Mobilier National. Une épopée que j'ai bon espoir de pouvoir raconter! A suivre!

 

CAPTURE ATELIER